Le référencement selon Google

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
referencement-naturel

En août 2018, Google a modifié son algorithme de référencement.

Il modifie en réalité ses algorithmes de référencement plusieurs fois par jour. Mais, environ 2 à 3 fois par an, Google effectue des mises à jour majeures, des « broad core algorithm update » comme celle que nous avons connue cet été.

La mise à jour d’août concerne donc l’algorithme de pertinence de Google. Le navigateur donne peu d’informations sur ses modifications. L’objectif est de pousser les concepteurs, les développeurs, les rédacteurs à créer des sites avec un fond pertinent dans une conception intelligente plutôt que de les aider à être premier dans les résultats de recherche.

Google met tout de même à disposition un outil, le « Search quality evaluator guidelines », qui permet de comprendre leur philosophie du référencement naturel.

Pour le référencement naturel, de plus en plus de caractéristiques sont analysées par Google

Il y a Panda qui existe depuis 2011 et qui a été intégré à l’algorithme de référencement général en 2016. Cet algorithme a pour but d’évaluer le site en fonction du contenu des pages, il dévalue les pages ayant un contenu dupliqué. En 2012 est sorti l’algorithme Penguin, qui pénalise les sites utilisant des techniques de sur-optimisation du référencement, comme la création d’un grand nombre de liens artificiels pointant vers le site originel.

Fond pertinent et champ lexical

Un site bien « rank » sera un site avec un fond pertinent, autour d’un champ lexical lié au thème du site, utilisant des mots-clés réfléchis sans que le site en soit spammé. Il faut que le site ait peu de pubs, pas de pop-up, pas de pages satellites, une notoriété naturelle liée au partage.

Depuis 2015, Google fait attention au protocole utilisé et pousse les sites à aller vers le https même si l’effet sur le ranking est encore peu probant.

Depuis 2016, Google tient compte de la « mobilité » des sites, car plus de 50% des requêtes sont faites sur smartphone. A savoir, si le site est « responsive » ou s’il est AMP (Accelerated Mobile Page), c’est-à-dire si le format de la page s’adapte bien sur smartphone ou si le chargement est accéléré sur mobile.

Le référencement local

Google référence aussi en fonction de la géolocalisation, c’est un paramètre à ne pas négliger car face à des monstres nationaux ou internationaux, il permet d’atteindre des premières places à une échelle locale.

3,3 milliards de requêtes par jour

L’optimisation du référencement est un enjeu important pour les créateurs de sites et donc pour les entreprises.

Google a également le pouvoir de mettre des sites ne respectant pas ses règles sur liste noire et donc de les « unrank ». En 2018, Google, en France, représente 91,5% de parts de marché devant Bing second au classement (4,9%). C’est aussi 3,3 milliards de requêtes par jour.

Vous savez que le référencement est le nerf de la guerre pour tout site Internet, n’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d’audit ou d’optimisation à lydianeleroy@je-communique.fr

Laissez un commentaire

A propos de Je Communique

Je Communique est une agence de communication digitale en Normandie. Sa mission : faire connaître votre entreprise, gagner des clients et les fidéliser. Nos outils : le site Internet, le référencement naturel ou payant, la création de newsletter, la création graphique, l’animation des réseaux sociaux, l’e-reputation…

Suivez-nous

Recevoir notre newletter

En remplissant ce formulaire j’accepte de recevoir la newsletter de Je Communique.